Agence Wallonne pour la Promotion
d'une Agriculture de Qualité

Avenue Comte de Smet de Nayer 14
5000   Namur
081/33 17 00
081/30 54 37

info@apaqw.be

Force est de constater que le secteur ovin wallon est aujourd´hui encore fortement hobbiyste : sur les 6312 éleveurs recensés en 2009, 4/5ème ont moins de 10 brebis alors que seulement 1 % en ont plus de 100. Notons que pour développer une activité professionnelle « mi-temps » en élevage ovin, il faut détenir environ 200 brebis.
Du côté des effectifs, la Wallonie compte sur son territoire 65500 brebis dont un tiers se retrouve dans des troupeaux de maximum 10 têtes et un petit quart se retrouve dans des élevages de plus de 100 têtes.

Sur base de ces effectifs recensés, la production belge de viande d´agneau est estimée à 3100 T équivalent carcasse. Cette production reste donc mineure en comparaison aux volumes importés annuellement, soit environ 20.000 T équivalent carcasse. Les produits importés proviennent majoritairement de Nouvelle-Zélande (ou Australie), à raison de 68 %, mais aussi du Royaume-Uni / Irlande (13 %) ou de France (8%). Cette faible autosuffisance wallonne en production de viande ovine n´a fait que s´aggraver au cours du temps: elle est passée de 60 % dans les années ´60 à 17 % en 2000 et à 13 % aujourd´hui....

En effet, la production wallonne de viande d´agneau est restée stable dans le temps alors que le consommateur a accru sa consommation au cours de ces dernières décennies : rien qu´au cours de la dernière décennie, la consommation est passée de 1,8 kg équivalent carcasse par habitant par an en 2000 à 2,3 kg équivalent carcasse par habitant par an aujourd´hui (pour une consommation totale en viande de 100 kg équivalent carcasse par habitant par an).
Différents indicateurs prévoient que cette consommation va continuer à s´accroître dans les années à venir. Selon les études prospectives, cette augmentation serait de minimum 10 % d´ici 2020 et pourrait aller jusqu´à 40 %.

Le secteur ovin en quelques chiffres