Agence Wallonne pour la Promotion
d'une Agriculture de Qualité

Avenue Comte de Smet de Nayer 14
5000   Namur
081/33 17 00
081/30 54 37

info@apaqw.be

Pour qu´une vache produise du lait, il faut bien entendu qu´elle ait donné naissance à un veau.

La carrière d´une vache laitière débute vers 2-3 ans et se termine après 6 à 8 ans de loyaux services. Dès la naissance du veau, les mamelles de la vache sécrètent du lait. Une période de lactation se poursuit environ 300 jours à partir du vêlage.

De bonnes vaches laitières donnent en moyenne 30 litres de lait par jour. Les vaches viandeuses, quant à elles, ne donnent en général qu´une dizaine de litres de lait par jour. De plus en plus souvent, elles sont laissées avec leur veau en prairie. Elles ne sont plus traites et on laisse le veau téter. On parle alors de vaches allaitantes et de veaux au pis.

La vache absorbe journalièrement 80 kg de végétaux, ainsi qu´un centaine de litres d´eau. Elle passe ainsi entre 12 et 16 heures à manger et ruminer. Elle transforme ainsi l´herbe en un aliment précieux pour l´homme : le lait.

Dans nos contrées, c´est la vache qui nous procure l´essentiel du lait et des produits laitiers que nous consommons.

Avec la création de la Communauté Economique Européenne (devenue Union Européenne), un processus de spécialisation laitière s´est engagé en Europe. En Belgique, cela s´est surtout marqué dans la région herbagère liégeoise et en Campine.

Progressivement, la production par vache et le nombre de vaches laitières ont augmenté. C´est ainsi que le cheptel laitier belge a même dépassé à un moment le million de vaches ! Toutefois, l´instauration de la réglementation européenne des quotas laitiers en 1984 s´est traduite par une chute constante de ce cheptel qui avoisine à l´heure actuelle les 600.000 animaux.

La lactation moyenne par vache s´élève en Belgique à 5.350 litres par an. Ce chiffre n´est toutefois guère révélateur car il s´agit d´une moyenne de l´ensemble des races.

Une distinction doit être faite entre les différentes races typiquement laitières (7.600 litres par an), les races viandeuses et enfin les races " mixtes ".

Cinq races sont officiellement reconnues en Belgique :

  • la race Blanc-Bleu Belge est la principale et doit être considérée comme étant la race viandeuse typique;
  • la race Pie-Noire et la race Pie-Rouge ont une vocation laitière;
  • la race Blanc-Rouge de Flandre Orientale et la race Rouge de Flandre Occidentale sont deux races mixtes, pratiquement absentes de Wallonie.

Quelques autres races se rencontrent également dans notre pays : la Charolaise, la Limousine et la Blonde d´Aquitaine pour la viande, la Normande, la Montbéliarde et la Jersey pour les races laitières ou mixtes (élevées pour la production de lait et de viande).

La vache