Agence Wallonne pour la Promotion
d'une Agriculture de Qualité

Avenue Comte de Smet de Nayer 14
5000   Namur
081/33 17 00
081/30 54 37

info@apaqw.be

Le yaourt ferme et le yaourt brassé – La différence : la consistance

Le yaourt ferme

Le lait ensemencé est versé dans de petits pots dans lesquels le yaourt sera commercialisé. L´épaississement s´effectue donc dans les pots durant 3 à 5 heures. Lorsque le yaourt est suffisamment formé, la fermentation peut être arrêtée par un refroidissement à +/- 2°C.

Des fruits peuvent avoir été ajoutés lors de la mise en pots. Ils doivent toutefois avoir été stérilisés pour éviter tout risque de fermentation parasite.

Le yaourt brassé

Le lait ensemencé est versé dans de grandes cuves en acier inoxydable où il est maintenu à température d´incubation. Le yaourt est ensuite brassé ce qui le rend moins visqueux et plus onctueux. Le yaourt à boire est obtenu par homogénéisation. Après avoir été brassé, il est battu dans les cuves avant d´être conditionné.

Des sirops, pulpes de fruits et arômes sont souvent ajoutés lors de la mise en pots.

La fermentation est stoppée par refroidissement rapide et le yaourt est stocké au frais à moins de 7°C.

Yaourt entier, nature ou maigre - La différence : la teneur en matière grasse

Outre par leur consistance, les yaourts se distinguent aussi par leur teneur en matière grasse.

Le yaourt entier

Comme sa dénomination l´indique, ce yaourt est à base de lait entier. Sa teneur en M.G. est de 3,5 % (35 g/l) .

C´est un yaourt très onctueux et crémeux.

Le yaourt nature

Le plus fréquemment consommé. Il s´agit du yaourt fabriqué à partir de lait partiellement écrémé. Il contient 1 % de M.G. (10 g/l).

Le yaourt maigre

Préparé à partir de lait écrémé, le yaourt maigre a une consistance gélifiée. Il est moins moelleux et il ne contient plus de vitamines A et D.

Les différents types de yaourt